• 11 Moves
    58:29 h
    180,8 km
    24194 kcal
  • Meilleurs Moves
  • 7.6.2015
    • 7.6.2015
      7.6.2015
      7.6.2015
      7.6.2015
      7.6.2015
    12.4.2015
    • Trail running 3:28'12.9 Fréquence cardiaque moyenne 170 bpm, 25,24 km
      Trail des Reculées : Les Tufs (29km - 900m D+) Du départ de Lons, vous empruntez ce chemin qui monte à Montaigu pour redescendre sur Conliège, son ravitaillement et son animation en plein coeur de village. Ici, le chemin reprend sa pente ascendante par un chemin tout en lacets, direction l'Ermitage puis l'église de Saint Etienne de Coldre et rejoindre le bélvèdère de Crançot. D'ici vous contemplez certainement la plus belle, la plus grande, la plus emblématique des Reculées du Jura : la reculée de Baume les Messieurs. Là, vous plongez direct vers la grotte et la cascade des tufs. Grandiose, entre minéral et végétal, vous accompagnez le Dard, ce petit ruisseau qui sort tout droit des grottes et se dirige vers le village de Baume les Messieurs. On reprend des forces au ravitaillement situé dans la cour de l'abbaye et hop, vous grimpez les échelles de Sermu. Vous pouvez courir mais vous marcherez certainement entre ces dalles qui sont autant d'escaliers. Le plateau atteint, vous entrez dans un domaine forestier où les résineux se mélangent aux feuillus. C'est la descente sur Pannessières et le final qui vous permettra d'avoir une vue privilégiée sur le Château du Pin et la chapelle de Chille. Puis retour à Lons par le Puits Salé, la place de la Comédie et la rue des Arcades et ses pavés, spécialement réservée à vos pas. A noter : J'ai stoppé la montre par erreur entre Montaigu et l'hermitage de Conliège. Il manque 37 minutes d'enregistrement.
    • 12.4.2015
      12.4.2015
      12.4.2015
      12.4.2015
      12.4.2015
    3.5.2015
    • Course 4:58'49.6 Fréquence cardiaque moyenne 166 bpm, 42,67 km
      On dit que le seul véritable objectif d'un premier marathon est de le finir, c'est fait. Par contre j'ai explosé sur la fin avec des crampes qui m’empêchaient de courir par moment. Les conditions étaient plutôt difficile, beaucoup de pluie, les routes et chemins inondées, de la boue. L'organisation était top, meilleure que l'an dernier, ils ont bien tenu compte des retours des coureurs.
    • 3.5.2015

      I did it !

      3.5.2015
      3.5.2015
      3.5.2015
      3.5.2015
    7.2.2015
    • 7.2.2015

      après la course à Mouthe

      7.2.2015

      avant la course aux Rousses

      7.2.2015

      les sas de départ au collège des Rousses

      7.2.2015

      l'échauffement avant le départ

      7.2.2015

      fartage sur place pour les meilleurs

1 fan

  • jamesco37